Comment résister au coronavirus… au plan mental !

L’information est tombée hier soir. Les restrictions montent encore d’un cran, sans que l’on soit encore au stade du confinement total. Après avoir évoqué ces derniers jours des pistes vous permettant de stimuler votre immunité de façon générale, voici aujourd’hui donc quelques tips qui pourront peut-être vous aider à moins mal vivre les semaines à venir au plan moral ! Car il est clair que ce ne sera sans doute pas facile, pour les petits comme les grands (moi la première, à l’heure où je poste cela cela, il est 2 h du matin et je ne parviens pas à trouver le sommeil 😛 ).

Quelques reco de base pour votre santé mentale :

  1. Eviter de regarder le JT midi et soir, où les informations en ligne en boucle. La situation est (très) sérieuse, mais regarder les news trop souvent ne vous aidera pas si vous êtes déjà d’un caractère anxieux.
  2. En chaque situation, il faut essayer d’en tirer quelque chose de positif. Pour beaucoup de choses, l’impact d’un événement est surtout lié à la façon dont on le perçoit. Oui, cela va être difficile, pénible sans doute (voire infernal pour ceux confinés avec des enfants ou des ados 😉 mais si plutôt que de voir cela comme une atteinte inadmissible à nos libertés individuelles (on rappelle tout de même que c’est pour la santé de tous), on voyait là plutôt une opportunité ? Opportunité de se recentrer sur l’essentiel et sur les choses importantes. Opportunité de prendre du temps pour soi et pour ses proches (vous allez gagner peut-être pour les parisiens deux heures que vous passiez dans les transports ! 😉 Opportunité peut-être de faire tout ce que vous n’aviez pas le temps de faire car vous étiez sans cesse en train de courir à droite, à gauche…
  3. Si vous avez la chance d’habiter à la campagne et d’avoir une terrasse ou un jardin, vous pouvez en profiter pour sortir ou commencer à faire quelques plantations (du moment que vous évitez de côtoyer les voisins).
  4. Par contre toi le parisien, merci d’éviter d’aller prendre un bain de foule aux buttes Chaumont ou sur le bord du canal St Martin comme on l’a vu dimanche, et de rester chez soi (edit du soir : depuis que j’ai commencé cet article, il est peu probable que de tels cas de figures se reproduisent, dans la mesure où ont été annoncées ce soir 16 mars des mesures plus restrictives avec interdiction de rassemblement à l’extérieur).
  5. Comme pour les enfants, rester à la maison ne signifie pas ne pas bosser (= télétravail, on vous voit avec la tentation de mater des séries en fond d’écran 😉 Enfin bon, ceci dit, je souhaite bon courage aux parents qui vont devoir gérer du télétravail ET des enfants en bas âge à la maison!

office-620822_1280

Néanmoins, vous aurez tout de même un peu plus de temps à occuper par ailleurs. Ce peut-être l’occasion de :

  1. faire du tri /rangement de papiers administratifs
  2. Trier /ranger vos photos numériques sur l’ordinateur et faire de l’archivage
  3. Faire du tri/classement sur votre ordinateur
  4. Faire des sessions de ménage de printemps dans chaque pièce de la maison ou appartement.
  5. Regarder /revoir des séries ou films, seul ou en famille, que vous n’aviez pas le temps de regarder jusqu’à maintenant.
  6. Il y a aussi de très bons documentaires/émissions sur des chaînes comme Arte ou la 5 (ou certaines chaînes de l’ADSL ou fibre si vous l’avez) (sais pas si le bon plan du jour, mais le Dg de Canal+ a annoncé que tout le bouquet de Canal+ serait en clair pour tout le monde).
  7. Faire du rangement /tri dans les armoires et placards (ce sera l’occasion de faire des dons de vêtements une fois tout cela passé).
  8. Passer plus de temps à cuisiner soi-même.
  9. Tester de nouvelles recettes.
  10. La salle de sport est fermée et le manque va vite s’installer ? Sors ton tapis et/ou pousse la table du salon. Il y a pléthore de vidéos en accès libre sur internet qui pourront te guider. Renforcement musculaire, danse, yoga, pilates ou autres… Vous trouverez forcément quelque chose qui vous plaira. Bon il est clair que l’ambiance des cours collectifs va manquer, mais en attendant, on fait comme on peut ! (et ça évitera de prendre 3 kilos car on va cuisiner davantage et moins se dépenser).
  11. Prendre du temps pour vous à la salle de bain : masque, gommage, soins du corps, des ongles, du visage, bref tout ce qui vous plaira !
  12. Vous ne pouvez plus rendre visite à certains membres de votre famille ou à vos amis, c’est le moment de les appeler : téléphone, skype, whatsapp, là aussi, avec le moyen qui vous plaira ! Ce peut aussi être l’occasion de prendre des nouvelles d’amis avec qui vous n’avez pas échangé depuis un moment.
  13. Vous vous dites depuis des lustres que vous avez envie de vous mettre ou remettre à une langue étrangère ? C’est l’occasion rêvée et planifiez-vous une petite séance quotidienne. Duolingo par exemple est très simple à utiliser et gratuit.
  14. Passez du temps à des travaux manuels que vous aviez mis de côté depuis un moment, que ce soit du tricot, du point de croix, de la couture, ou autre !
  15. Prendre du temps pour lire les livres que vous n’aviez pas le temps de lire d’ordinaire. Et si vous n’en avez pas sous la main, les bibliothèques étant fermées actuellement, vous pouvez aussi opter pour les livres électroniques (même si on est d’accord, il serait bien préférable de favoriser les livres en librairie (et pas le géant A*****N, de toute façon, les services postaux vont sans doute être mis en suspens). La FNAC met aussi à disposition plus de 500 ebooks en accès gratuit.
  16. L’opéra de Paris rend accessible gratuitement en ligneà certains de ses spectacles emblématiques.

cat-649164_1280

Des techniques pour gérer son stress

Vous avez déjà été nombreux ces derniers jours à évoquer le fait que vous ressentiez un certain stress, ce qui est fortement compréhensible, d’autant plus avec le martelage des médias sur le sujet. Il peut être utile à chacun : adulte, ado, voire même les plus jeunes enfants, de mettre à profit une ou plusieurs techniques de gestion du stress. Elles sont nombreuses, à choisir en fonction de ses goûts et envies. Parmi celles qui sont praticables à la maison, on peut citer :

  • La cohérence cardiaque. J’insiste beaucoup sur cette technique en consultation car elle est très efficace et demande un minimum d’investissement (en temps passé). Elle est intéressante tant dans l’urgence (en cas de montée de stress ou d’angoisse), qu’au long cours (elle va améliorer la résistance au stress). C’est l’outil de choix pour les personnes qui n’aiment pas la méditation guidée par exemple, ou ont peu de temps (quoiqu’en ce moment, ce n’est pas ce qui va faire pencher dans la balance !). N’hésitez pas à la pratiquer également avec les jeunes enfants à partir de 3-4 ans, cela aidera à les ramener au calme et à les apaiser (et au passage améliore la capacité de concentration et de mémorisation). Lire cet article que j’avais rédigé à ce sujet.
  • La méditation guidée, qui a également beaucoup de vertus. Les applications comme Petit Bambou (sur smartphone) par exemple offrent un certain nombre d’audios en accès libre, ce qui vous permettra déjà de voir si cela vous plait. La méditation guidée est plus simple d’accès que la méditation simple pour les personnes novices. Néanmoins, il est normal si vous êtes peu familier de l’approche, qu’au début votre esprit divague beaucoup. Ce n’est pas grave. Il s’agit juste d’en prendre conscience et de ramener votre attention à la voix qui vous guide.
  • Il existe de nombreux autres exercices de respiration : par exemple, respiration ventrale ou respiration complète (abdominale, puis côtes, puis claviculaire) (à faire pendant 10 min minimum) (attention avec ces pratiques chez les personnes avec une insuffisance respiratoire, car cela peut induire un certain inconfort), ou respiration alternée.
  • Des exercices de yoga doux, ou de sophrologie. Là aussi vous trouverez de nombreuses vidéos en ligne pour vous guider. La chaine Elle Yoga par exemple propose des vidéos gratuites avec des exercices qui restent simples. Pour la sophrologie, vous trouverez beaucoup de vidéos ici, voyez celles qui vous parlent le plus.
  • La méthode pilates peut aussi être un moyen de se calmer tout en renforçant ses muscles profonds en douceur. De même, voir les vidéos Elle Pilates.
  • A noter que la danse ou le chant sont aussi de bonnes méthodes anti-stress, donc n’hésitez pas à pousser la table du salon et vous défouler/déhancher si cela vous amuse ! (pour le chant, je vous laisse apprécier le risque vis-à-vis de vos voisins 😉

people-2573216_1280

L’usage des huiles essentielles pour la gestion du stress :

Rappel préalable : il existe des précautions d’usage chez les femmes enceintes ou allaitantes, et les jeunes enfants. Attention à bien vous renseigner avant de les utiliser. A relire ici.

  • Gorge et plexus solaire noués : HE Camomille romaine, Chamaemelum nobile
  • Ventre douloureux, avec spasmes : HE Petit grain bigarade, Citrus aurantium amara
  • Épaules contractées, douloureuses : HE Lavande fine, Lavandula angustifolia
  • Palpitations : HE Ylang-ylang, Cananga odorata

1 à 2 gouttes dans un peu d’huile neutre. Si les symptômes sont multiples, il est tout à fait possible d’associer plusieurs huiles essentielles en mélange avec de l’huile végétale (amande douce, argan ou autre).

La synergie s’utilisera en massage des zones concernées, et en olfaction par application sur la face interne des poignets, 1 à 4 fois par jour, ponctuellement, sinon 5 jours / 7.

Pour la fatigue nerveuse :

  • HE Ravintsara, Cinnamomum camphora CT 1,8 Cinéole 
  • HE Marjolaine à coquilles, Origanum majorana

Ces deux huiles essentielles sont des rééquilibrantes nerveuses puissantes. Le Ravintsara est aussi antiviral. Il stimule les défenses immunitaires, souvent mises à mal en période de stress important. Ces deux HE facilitent l’endormissement, tout en redonnant de l’énergie. Elles s’appliquent surtout sur le bas du dos, diluées dans une huile végétale.

En olfaction, pour la gestion du stress et la détente nerveuse 

  • Si choc émotionnel, avec spasmes, voire difficultés à respirer: huile essentielle de Camomille romaine: Ponctuellement, 2 à 3 gouttes pures, à répartir entre sur les plexus solaire et cardiaque et la face interne des poignets. A inspirer profondément 4 à 5 fois de suite.
  • Fatigue et difficulté d’endormissement : huiles essentielles  de Ravintsara et Marjolaine à coquilles : Diluer 2 gouttes de chaque dans une bonne noisette d’huile végétale. Masser le bas du dos, la voute plantaire, puis la face interne des poignets, le soir au coucher. A inspirer profondément 4 à 5 fois de suite. A faire ponctuellement ou sur 8 à 10 jours, puis pause.
  • Si anxiété, peur, émotivité, manque d’attention : huile essentielle de Lavande fine : Ponctuellement, 2 à 3 gouttes pures, à répartir entre sur les plexus solaires et la face interne des poignets. A inspirer profondément 4 à 5 fois de suite. Peut aussi être diffusée le soir, avant le coucher, éventuellement associée à de l’essence d’Orange douce.

Ont aussi des vertus calmantes : lavande fine, petit grain bigarade.

essential-oils-1433692_1920

Parmi les infusions aux vertus apaisantes, et pour certaines anxiolytiques :

(attention certaines plantes ne conviennent pas à la femme enceinte) : mélisse, tilleul, camomille, valériane, fleur d’oranger, lavande, marjolaine…

En espérant que vous trouverez ici quelques moyens d’apaiser le mental en cette période perturbée ! N’hésitez pas à partager en commentaires vos propres techniques de gestion du stress 🙂

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :