Bien affronter les premiers froids

Ca y est, même si l’on n’est pas encore au solstice, l’hiver approche. Les premières gelées ont fait leur apparition, et avec cela, les premiers maux de la saison froide.

Alors on vous dit comment mettre toutes les chances de votre côté pour éviter les rhumes, angines, et autres joyeusetés ! Votre organisme sait comment se défendre, il faut juste l’y aider un peu ! et cela peut facilement éviter d’avoir recours aux médicaments qui peuvent être prescrits à terme (notamment les antibiotiques).

De façon préventive :

  • Vive les infusions ! (il est temps de dépoussiérer leur image car elles ont de nombreuses vertus). En plantes simples : thym, romarin, eucalyptus, laurier noble, lavande… pour leurs propriétés antiseptiques, assainissantes… Pour parfaire le tout, on peut ajouter un peu de citron (riche en vitamine C) et de miel (adoucissant et antiseptique). En mélanges, les recettes Yogi Tea sont pour la plupart délicieuses, on y trouve souvent beaucoup de gingembre et de cannelle, également antiseptiques. Attention par contre aux compositions, le réglisse est présent en quantité notable dans certaines formules. A utiliser avec parcimonie si vous souffrez d’hypertension.
elephant2
A propos de tisanes, cette pub vue dans la rue m’a fait rire, beau coup de marketing en tout cas de la part de la marque (même si je n’achète pas de produits Eléphant, mais je vois qu’ils se sont mis au Bio également)
  • Ces mêmes plantes peuvent être utilisées en inhalation (quelques branches de thym ou romarin dans de l’eau chaude et hop, on respire les vapeurs pendant une dizaine de minutes, cela va purifier la sphère ORL).
  • On fait la part belle aux fruits riches en vitamine C : ce sera bientôt la saison des oranges, clémentines, kiwis… on peut aussi utiliser en version congelée les baies (myrtilles, mûres, groseilles…) une petite poignée dans votre petit déjeuner du matin.

 

fruit-2454125_1920

  • Même si l’on en a moins envie en hiver, continuer à manger un peu de crudités en entrée qui vont amener les vitamines qui seraient détruites après cuisson.
  • On n’oublie pas les bonnes huiles (colza, lin…) (à froid ou une cuiller à soupe dans les légumes en fin de cuisson), qui vont apporter les oméga-3 qui boostent le système immunitaire.
  • Le pollen est également intéressant de par la quantité de nutriments qu’il apporte (voir cet article).
  • En hiver on a tendance à moins bouger et il est plus difficile de se motiver à aller faire du sport. Mais l’exercice physique contribue à renforcer notre système immunitaire.
  • Penser en hiver à sa vitamine D, qui soutient le système immunitaire. A cette période où le soleil se fait désirer, les carences sont fréquentes. Une supplémentation est possible si la carence est avérée ou si vous vivez dans la moitié nord de la France.

 

Lorsque les premiers signes d’un rhume ou maux de gorge se font sentir :

  • On peut faire appel à la propolis, sous forme de teinture mère (quelques gouttes par jour directement sur la langue (attention à ne pas utiliser ou alors avec beaucoup de précautions chez les personnes allergiques aux produits de la ruche, pas d’utilisation non plus chez les petits en deçà de 3 ans (recommandations généralement établies)). Ou sous forme de pastilles (faire attention alors à la teneur en propolis du produit (parfois en quantité infime, et avec en plus du sucre ajouté). Personnellement j’utilise depuis plusieurs années maintenant la forme ci-dessous, de chez Aagaard, très efficace, où la propolis est associée à des huiles essentielles de thym, sauge, eucalyptus et menthe poivrée. Je remercie au passage la personne qui avait fait le benchmark pour trouver la variété la plus riche en propolis 😉

pastilles-pectorales-ancien-apais-toux-30-pastilles-aagaard_23-1

  • Si le nez commence à être encombré (rhinite non purulente), ou en entretien en hiver, l’utilisation d’eau de mer pour l’hygiène du nez est idéale (exemple de solution ici mais il en existe plein en pharmacie ou parapharmacie). En entretien, cela aide à prévenir tout désagrément, et une fois la rhinite apparue, cela permet d’éviter que cela ne dégénère en sinusite. Testé et approuvé depuis plusieurs hivers !
  • Si la toux est installée, et pour les plus courageux, il est possible de préparer un sirop de radis noir (des recettes sont disponibles sur le net, sinon, je peux la donner sur demande).
  • Côté huiles essentielles, pour une action un peu plus forte : une ou deux respirations au dessus du flacon deux ou trois fois par jour, ou quelques gouttes diluées dans de l’huile (amande ou autres) en massage sur le thorax et le haut du dos :
    • Le ravintsara est anti-viral
    • Le thym à thujanol, le romarin à cinéole, l’eucalyptus radié (pour rappel, pas d’eucalyptus chez les personnes asthmatiques) sont de puissants antibactériens. (pour les précautions d’usage des huiles essentielles chez les enfants, se référer à cet article).

Si votre immunité est au ras des pâquerettes, il est possible de faire de façon transitoire une cure d’échinacée (pas d’utilisation prolongée au-delà de 3 à 4 semaines), ou de probiotiques, qui vont stimuler le système immunitaire.

Attention, pas d’utilisation d’échinacée chez les personnes ayant une maladie auto-immune, et avec précautions chez les personnes allergiques ou asthmatiques.

 

Et puis il y a les règles de base :

  • Si l’on prend les transports en commun, on se lave les mains en arrivant au bureau ou à la maison (et on évite de lécher la barre dans le métro !!!), de même si l’on travaille dans un lieu où cohabite beaucoup de monde, on pense à se laver souvent les mains.
  • Bien se couvrir (bah oui, ça paraît stupide, mais un coup de froid favorise l’arrivée de ces petits (et gros) maux). On multiplie les couches ce qui permet de se découvrir plus facilement en cas de surchauffe, et crée une couche d’air intermédiaire qui va servir d’isolant. On pense à bien couvrir son cou, et ses pieds (vive les semelles isolantes en laine dans les chaussures ou les chaussettes bien chaudes !).

Voilà avec tout ceci, vous êtes prêts à aborder l’hiver du bon pied (bon oeil !).

Un commentaire sur “Bien affronter les premiers froids

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :