La fête à la détox !

Aaah les fêtes de fin d’année, période propice à tous les excès…
La dernière bouchée de bûche est à peine avalée que l’on voit fleurir partout (presse papier, web, tv, voire librairies avec des ouvrages consacrés) des articles ou autres autour de la … détox ! Allez toi aussi fais ta petite détox !
Quoique, on parle maintenant de détox… tout au long de l’année. Détox de printemps, détox avant le maillot de l’été, détox du rosé de l’été, détox de l’automne, détox pré-fêtes, post-fêtes… Bref le mot est dans toute les bouches… si bien que l’on en oublierait presque à quoi cela correspond vraiment.

Alors de quoi parle-t-on ?

Une « cure de détoxification » (ou cure de désintoxication en naturopathie) va aider l’organisme à éliminer les toxines accumulées : par une alimentation inadaptée en premier lieu, mais aussi d’autres facteurs : manque d’activité physique, de sommeil, abus d’excitants (alcool, cigarette…), sucroit de stress, etc.
Et cela va pouvoir se faire d’une part, en optimisant les entrées (alimentation la plus hypotoxique, suppression des excitants) et en favorisant les sorties, autrement dit le fonctionnement des émonctoires, portes de sortie de l’organisme : foie et intestins, peau, reins, poumons.

Halte aux idées reçues sur la détox :

– la cure de détox permet de perdre du poids. NON, en tout cas pas sur une cure courte. Tout d’abord ce n’est pas le but, et si l’on perd du poids, c’est souvent lié à une perte d’eau.
tout le monde peut faire une détox. Et bien NON. Surtout pas chez une femme enceinte par exemple. Idem chez une femme allaitante. Car lors de la détox, des toxines qui étaient stockées dans les tissus vont être remises en circulation (sang et lymphe), ce serait tout de même dommage d’envoyer toutes ces toxines à votre bébé ! Pas de détox non plus chez une personne trop fatiguée. On ignore en effet souvent que pour une vraie cure de désintoxication, il faut que votre organisme possède un certain niveau d’énergie (autrement dit, si vous être trop fatigué, votre organisme ne va pas mettre en route ces processus d’élimination). C’est pourquoi l’intensité de la détox doit être adaptée au niveau d’énergie de la personne.
Les cures de détox ne sont pas non plus indiquées chez une personne âgée (souvent poly-médicamentée).
Attention aux personnes ayant des pathologies lourdes également (par exemple atteinte rénale, car les reins sont fortement sollicités lors d’une cure de détox, inutile d’aller fatiguer un organe qui fonctionne déjà mal…).
La détox c’est boire des jus de légumes (oui c’est très à la mode les jus de légumes, d’ailleurs fort à parier que certain(e)s d’entre vous ont eu une centrifugeuse, que dis-je un extracteur de jus pour Noël !) Ah et bien non, en tout cas pas seulement. S’il est nécessaire d’optimiser les apports alimentaires, il est aussi nécessaire de favoriser l’élimination des déchets et toxines. Par ailleurs, il est important d’avoir une bonne hygiène de vie au global (autrement dit boire des jus de légumes, c’est bien, mais si en parallèle vous continuez à fumer ou à dormir 5 heures par nuit, l’intérêt est plutôt limité).
Une détox c’est le bonheur… un mythe s’effondre, pendant la détox en tout cas, selon l’intensité de la cure, on peut ressentir des manifestations désagréables : maux de tête, éruptions cutanées, fatigue… Ce qui est le signe que les toxines circulent et cherchent une voie d’élimination. Le bien-être viendra surtout après la détox : disparition des problèmes de digestion, teint plus lumineux, fatigue réduite, sommeil amélioré…

Donc sachant tout cela, et bien comment fait-on ?

On trouve beaucoup de cures de détox, que ce soit dans les magazines ou sur les sites web féminins (ou pas). Certaines sont parfois fantaisistes.
De façon générale, le principe est le suivant :
avoir une alimentation hypotoxique, c’est-à-dire qui apporte elle-même peu de toxiques, et qui est facile à digérer : on fait la part belle aux fruits et aux légumes (biologiques et de saison ! pitié pas de tomates en décembre !!!), si vous en mangiez on réduit fortement la part de protéines animales (viandes notamment et on privilégie les viandes blanches ou poissons plutôt que les viandes rouges), on supprime l’alcool et les excitants (thé, café, cigarette, et autres stimulants), on utilise de bonnes huiles (biologiques première pression à froid, de préférence riches en oméga-3), on réduit fortement voire supprime les sucres ajoutés, on peut introduire les fameux jus de légumes et fruits (attention dans ce cas à ce que les fruits représentent une part minime dans le jus, pas plus de 30% au risque de voir votre glycémie grimper en flèche et de sur-solliciter votre pancréas alors que le but est justement de le mettre au repos), on boit une quantité suffisante de liquides (eau – peu minéralisée – infusions…).
On ne parlera pas des monodiètes (qui sont assez particulières), ni du jeûne, réservé à un public averti ou doit être pratiqué de façon très encadrée.

soup-2897649_1920
augmenter ses dépenses énergétiques : on bouge ! comme il vous plaira ! non seulement cela augmente la dépense énergétique et permet de déstocker, mais cela favorise la circulation sanguine et lymphatique, la filtration via les émonctoires (reins et foie) et l’élimination de certains acides via les poumons. Et s’il vous parait difficile de pratiquer une activité sportive, la marche rapide convient également parfaitement ! Avantage supplémentaire, l’activité physique permet de mettre le cerveau au repos (le muscle est le contrepoids du nerf, comme le disait Desbonnet, qui démocratisa la culture physique).

hiking-1454936_1920
on améliore sa récupération, autrement dit on se repose suffisamment ! On essaie de se coucher un peu plus tôt le soir, et si votre rythme de vie le permet, on pratique la sieste (au moins le week-end) (15-20 minutes de sieste peuvent suffire). On limite l’usage des appareils électroniques tels que ordinateurs, téléphones, tablettes (oui il y aussi cette détox là). On profite aussi au maximum des éléments dits « vitalogènes » : grand air à la campagne, en forêt, à la montagne ou en bord de mer, soleil (avez-vous remarqué combien passer quelques jours dans une grande agglomération au milieu du béton peut vous pomper votre énergie ?)
l’idéal est également d’adopter une méthode de relaxation : passive (bain chaud, massage doux…) ou active (méditation).
pour stimuler l’émonctoire peau, il est intéressant de favoriser la sudation (en premier lieu, l’activité sportive), mais il y a également des méthodes plus passives comme le sauna (article à consulter ici) ou le hammam.
et enfin, et en tout dernier lieu, si besoin mais c’est loin d’être obligatoire, il est possible d’utiliser des plantes qui vont stimuler les différents émonctoires (foie, intestin, reins notamment) et favoriser l’élimination des toxines. La méthode la plus douce repose sur les infusions (tisanes drainantes pour les reins ou le foie). Les extraits (ampoules d’artichaut, radis noir, etc pour drainer le foie et la vésicule biliaire). Là encore, on se renseigne bien en fonction de ses antécédents, de son traitement médicamenteux éventuel, de son état de santé, et on prend conseil auprès de son pharmacien … ou de son naturopathe ! on s’assure également d’avoir un bon transit, afin d’éliminer les toxines qui auront été éliminées via les intestins et que celles-ci ne soient pas réabsorbées au niveau du colon.
A noter que la bouillotte chaude sur le foie ou les reins peut aussi stimuler naturellement leur fonctionnement.

Donc vous le voyez, on est tout de même bien loin du jus de légumes et de grenade. La détox est une approche globale qui va permettre à l’organisme de se nettoyer et de se régénérer en jouant à la fois sur les entrées et sur les sorties.
Et surtout, on évite les cures trop fantaisistes (je ne vais manger que de l’ananas pendant une semaine !) et on se renseigne bien avant de se lancer !

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :