« C’est décidé j’arrête le sucre » (le livre)

S’il est un sujet qui est tout aussi discuté et à la mode que celui du gluten, c’est bien celui du sucre.
Depuis 1 ou 2 ans les ouvrages sur ce sujet fleurissent.
L’une des précurseurs en la matière est sans doute Sarah Wilson, journaliste australienne, avec son ouvrage « I quit Sugar« , traduit en français : « C’est décidé, j’arrête le sucre, un programme détox & minceur en 8 Semaines« .

Cela me titillait de lire certains livres sur cette thématique, et étant disponible à la bibliothèque de ma ville, j’ai commencé par celui-ci (et j’aurais regretté de l’avoir acheté). Et je vous dis pourquoi.

Comme son titre l’indique, ce livre se présente plus comme une méthode pour se déshabituer du sucre en 8 semaines (j’en suis venue à bout (du livre, pas du sucre !) en moins d’une soirée, tout simplement car la mise en page est très aérée, et que les 2/3 du livre sont constitués de recettes. On aborde peu les méfaits d’une alimentation trop sucrée et l’auteur met surtout l’accent sur le fructose (je suis d’accord sur ce point (cf cet article à ce sujet) mais le glucose en excès est tout aussi délétère).
Le programme fait la part belle aux matières grasses (là aussi il y a du vrai dans le fait que l’on a longtemps mis au pilori les matières grasses et que l’on fait aujourd’hui marche arrière, oui les (bonnes) matières grasses c’est important ! Sauf qu’ici les conseils mêlent ceux qui paraissent judicieux (huiles d’olive, de noix… ) et ceux qui le sont moins (opter pour les graisses animales : bacon et gras du bacon, peau du poulet…). Cela fait penser au régime Atkins qui prônait les matières et les protéines sans restriction, tout en limitant les apports en glucides. Régime qui a montré ses limites (une nouvelle version a d’ailleurs été mise au point, au regard .des inconvénients de la précédente).

Par ailleurs, il est souvent fait référence à des produits industriels, on sent l’influence anglophone (l’auteur vit en Australie). Elle attribue aux aliments des équivalents en cuiller de sucre mais certaines comparaisons me paraissent très surévaluées, indiquant par exemple qu’un verre de jus de pomme équivaut à 10 à 12 cc de sucre soit… 42 à 50 g de sucre ! Alors soit son verre fait un demi-gallon ! soit son jus est avec sucres ajoutés (et BEAUCOUP de sucres ajoutés), soit les deux ! (pour référence, 100 ml de jus de pomme, en France, c’est 10 à 11g de sucres, on est donc loin des quantités indiquées !)

lump-sugar-548647_1920

Le mode alimentaire fait aussi la part belle aux produits laitiers (lait, fromage, beurre)… point qui est largement discutable.

Elle recommande également l’usage de sirop de riz.. S’il est certes exempt de fructose, cela devient très vite du glucose à 100% lors de la digestion. Et dire que l’on recommande un dessert contenant du sirop de riz plutôt qu’un fruit me… gêne un peu ? (on l’a bien compris, ce qu’elle traque, ce sont toutes les sources de fructose).

En conclusion, il y a de bonnes idées à piocher. Mais sans doute pas une approche à appliquer à la lettre !

Suite au prochain numéro car d’autres articles autour du sucre suivront !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :